Les problèmes de la thyroïde semblent en constante croissance. La plupart des approches essaient de régler les problèmes de thyroïde en pensant que celle-ci manque de nutriments et qu’en lui donnant ce dont elle a besoin en terme de nutriments, tout ira bien.  

La vérité est que, pour la plupart des gens qui ont des problèmes de thyroïde, le manque de nutriments n’est pas le vrai problème.

Le problème réside dans le fait que plusieurs autres systèmes du corps affectent la production et l’utilisation des hormones thyroïdiennes :

·       Un excès de cortisol (provenant des surrénales) diminue la fonction thyroïdienne

·       Le foie convertit la T4 en T3, sa forme active. C’est donc dire qu’un foie en santé est capable de bien transformer les hormones thyroïdiennes

·       Le microbiote (bactéries de l’intestin) aide également dans la conversion de la T4 en T3, la forme active. Il exerce également une influence sur l’axe hypothalamus – hypophysaire (hypothalamus, hypophysaire, thyroïde) qui est la voie de signalisation pour la production des hormones thyroïdiennes

·       L’insuline en excès affectera la fonction thyroïdienne par son influence sur l’axe hypothalamus-hypophysaire

 

La relation de la thyroïde avec le foie, les glandes surrénales, le microbiote et le pancréas est très importante et tous ces organes doivent être supportés pour aider la glande thyroïde. Malheureusement, ceci n’est pas automatiquement pris en compte dans certains protocoles de thyroïde et expliquerait pourquoi tant de gens ne voient aucune amélioration à leurs symptômes, et ce même en présence de médication.

Alors que faire pour sa glande thyroïde?

Avant toute chose, il faut réduire le stress et supporter les glandes surrénales. Des adaptogènes tels que la poudre de Maca, du schisandra et/ou autres adaptogènes peuvent être intégrés dans la routine journalière. De plus, des tisanes d’ashwaghanda, de basilic sacré ou de réglisse peuvent être consommés régulièrement. Il faut absolument développer une routine pour réduire le stress et s’assurer de prendre du temps pour relaxer.

En diminuant le stress, on évitera les fluctuations de glycémie et l’insuline en excès. Manger des plus petits repas et consommer des aliments nourrissant pour le microbiote, les glandes surrénales et le foie jouera un rôle clé dans une glycémie stable. De plus, il est généralement conseiller de diminuer sa consommation de café.

Il est également important de privilégier des aliments favorisant le bon fonctionnement de la glande thyroïde : Par exemple des aliments riches en iode tels que poissons, fruits de mer, algues (Nori, Fucus, Kelp), noix, noix de coco, des aliments riches en sélénium comme par exemple les noix du Brésil, les champignons Shitake et la viande.

Manger des aliments pour un foie en santé comme kale, brocoli, ail, oignons, pommes, betteraves, endives, artichauts, choux, curcuma, citron, lime.

Augmenter sa consommation de fibres, de probiotiques et de prébiotiques pour nourrir le microbiote afin qu’il puisse bien faire son travail.

Un bon protocole pour la glande thyroïde demande l’aide d’un(e) naturopathe qualifié(e), n’hésitez pas à vous faire aider. Il est possible d’avoir une meilleure fonction thyroïdienne et de profiter de la vie à nouveau.

Published on
Catégories: Naturopathy et Uncategorized