L’usage de drogues et l’abus des substances font la une de tous les médias ces derniers temps.

D’un côté, le cannabis est maintenant légal au Canada et les inquiétudes face à sa consommation foisonnent. De l’autre côté, la crise des opioïdes devient de plus en plus préoccupante.

L’acupuncture est efficace dans le traitement des dépendances, que ce soit pour

  • désintoxiquer le corps,
  • réduire les effets du sevrage d’une substance, tels que le stress, l’insomnie et l’anxiété,
  • calmer les besoins dus à l’abus des substances,
  • renforcer la volonté et permettre une plus grande stabilité émotive,
  • soutenir le système immunitaire et ainsi augmenter la santé générale et le sentiment de bien-être.

En plus, l’acupuncture réduit l’inflammation et elle est reconnue par l’OMS pour son efficacité dans la réduction des douleurs. 

Selon le rapport national du gouvernement du Canada, le nombre de décès accidentels apparemment liés à la consommation d’opioïdes impliquant le fentanyl ou les analogues du fentanyl a augmenté de 16 % par rapport à la même période en 2017, et a doublé par rapport à la même période en 2016*. Ces décès étaient liés à la consommation des substances liés au fentanyl, aux opioïdes non liés au fentanyl, tels que, entre autres, la codéïne, la morphine ou l’oxicodone, ou encore aux substances non opioïdes, telles que l’alcool, les benzodiazépines, la cocaïne, la gabapentine et la méthamphétamine. Plusieurs de ces substances sont régulièrement préscrites pour les douleurs intenses ou chroniques, et il devient donc important de penser à d’autres modalités de gestion de la douleur.

Dans ce contexte, l’acupuncture  s’avère donc une option intéressante sans effets secondaires ou risque de dépendance. En considérant la personne dans son ensemble, l’acupuncture traite non seulement les symptomes de la dépendance mais s’adresse aussi aux causes sous-jacentes, telles que les traumas émotionnels. 

Si vous êtes en prise avec un problème de consommation du Cannabis, la légalisation vous permet désormais de sortir de l’ombre en toute sécurité et de chercher de l’aide. Si vous prenez des opioïdes pour gérer vos douleurs chroniques, pensez à l’acupuncture comme alternative! Et parlez-en aux gens de votre entourage!

Saviez-vous que notre acupunctrice Sylvia Mack est formée pour traiter l’abus des substances et les dépendances de toute sorte? N’hésitez pas de nous appeler et prendre rendez-vous avec elle si vous avez besoin d’aide!

514-421-0486

*https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/rapport-national-deces-apparemment-lies-consommation-opioides-publie-septembre-2018.html

Publié le
Catégories: Acupuncture, Nouvelles et Santé alternative